Visiter la Grande Canarie

visite gran canaria

Maspalomas, Mogan, Las Palmas, Playa del Ingles, San Augustin, Arguineguin,  Teror, Tejeda, Puertos Rico, Mogan, Arucas... Visiter Gran Canaria.

san agustin

Gran Canaria plage

plage

Plonger dans l'eau cristaline des plus belles plages de sable de la Grande Canarie.

Meteo

meteo gran canaria

Climat, température et prévision météo de la Grande Canarie.

A découvrir

Parcs à thème

parc aquatique

Palmitos park, parc aquatique de Maspalomas, parc à thème, oasis, volcan...  vacances découverte sur l'île de la Grande Canarie.

Activités sportives

windsurf gran canaria

Golf, planche à voile, surf, plongée sous marine, vtt, voile, sports nautiques... Vacances sportives aux Canaries.

Histoire de la Grande Canarie

Gran Canaria, de l'antiquité à nos jours.

guanchesAu-delà des colonnes d'hercules, aux confins du monde connu, les auteurs classiques, plusieurs siècles av. J.-C., situent le Jardin des Hespérides aux îles Canaries.

Les îles Canaries tirent leur nom du latin Canariae Insulae (îles aux chiens), nom donné initialement à la seule Grande Canarie (Canaria Insula). Ce nom proviendrait des grands chiens sauvages (canes) que les premiers explorateurs ont découverts sur l'île.

L'origine des Guanches, premiers habitants des îles Canaries, est incertaine. Ils proviennent probablement de tribu préhistorique du nord de l'Afrique ou du sud de la France. Les archéologues font état de grands hommes blonds côtoyant des individus robustes, bruns et de petites tailles.

Au XVe siècle les Français, Portugais et Espagnols se sont disputé la conquête des îles Canaries. Ce sont finalement les Espagnols qui en 1483, ont soumis la Grande Canaries à la Souveraineté espagnole.

Tamaran, le pays des palmiers fut appelée Gran Canaria (Grande Canarie en français).

En 1852, les îles Canaries sont déclarées zone franche. Le port de Las Palmas se développe et le commerce prend un nouvel essor. Ce n'est que dans les années cinquante que les îles commencent à s'ouvrir au tourisme.

Ailleurs sur le web

La cuisine canarienne.

A la Grande Canarie, le terre et mer est à l'honneur.

cuisine-gran-canaria

Soupe de poisson et mojo à San Nicolas de Torentino. Filets de thon, lapas accompagné de mojo vert et du poisson avec des aubergines à Mogan. Du gofio de millo, des gâteaux au saindoux du pain pétri au poing et du mejunje à Santa Lucia de Tirajana. Sans oublier l'eau de Firgas et de Teror ainsi que les distilleries du rhum Arehucas et les fruits tropicaux fraichement cueillis .

D'autres spécialités canariennes comme la ropa vieja, les papas arrugadas, le sancocho, des chernes ou du gofio vous sont servis dans la plupart des restaurants canariens.

  • Lapas : mollusque.
  • Mojo rojo : sauce rouge à l'huile, au vinaigre, aux herbes aromatique et au piment. Très relevées.
  • Mojo  verde : la variante verte est plus douce. Le piment est remplacé par du persil et de la coriandre.
  • Mejunje : boisson à base de rhum, de miel et de citron.
  • Gofio de millo : farine de maïs grillé.
  • Ropa vieja : plat de viande émincé, de légumes et de pois chiches.
  • Papas arrugadas Sancocho : pot-au-feu canarien.  
  • Chernes : poissons de types mérous.

Gran Canaria et son folklore.

carnaval-gran-canariaLe folklore Grancanarien est riche et varié. Pensez à assister au spectacle donné au « Pueblo Canario »  à Las Palmas.

Presque tous les villages de l'île présentent des fêtes typiques. La Nuestra Senora del Pino, Patronne de Gran Canaria, qui à lieu dans la ville de Teror ou les fêtes del Almendro en Flor et celle de la Rama à Agaete sont les plus réputées.

Autre festivité incontournable, le carnaval célébré partout dans l'île. Les plus réputés sont ceux de Las Palmas, de Maspalomas et de Mogan.

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de Cookies ou autres traceurs pour vous proposer des publicités ciblées adaptées à vos centres d’intérêts et réaliser des statistiques de visites.